DIY Carte du monde personnalisée

Je suis contente de vous retrouver pour ce DIY que j’ai adoré réaliser et que j’avais en tête depuis plusieurs mois maintenant. L’objectif de ce DIY est de se créer une carte du monde vivante et personnalisée.

On m’a offert la carte du monde à gratter de chez Nature et Découvertes qui est vraiment très bien faite. Je l’ai mise dans un cadre en plexiglas dans mon salon mais je l’ai vite trouvée « ennuyante » et je ne prenais pas la peine de l’enlever du cadre pour gratter mes nouvelles destinations, ce qui est bien dommage .

20151207_182320

Suite à ma visite au salon Créations-Savoir faire en Novembre dernier, je suis revenue avec plein d’idées de customisations pour ma carte. C’est ce que je souhaite partager avec vous.

Pour réaliser ce DIY vous avez besoin :
-d’une carte du monde (soit celle de chez Nature et Découvertes, soit imprimée depuis internet ou une carte  en papier classique )
– une toile (la mienne fait 80 * 60 cm)
– 2-3 photos
-de la peinture, des ciseaux,  de la ficelle,  de la colle forte.
– des pochoirs avec des lettres (mais vous pouvez aussi écrire directement au pinceau)
– des petits stickers sur le thème du voyage à coller

Essayez d’utiliser au maximum des produits que vous avez déjà. Ensuite on va avancer étape par étape.

Étape 1

Je vous conseille de commencer par peindre la toile comme ça on la laisse sécher le temps de découper la carte. J’ai choisi une peinture bleu turquoise « Studio Acrylics – 100ml – bleu turquoise » qui est une couleur très vive qui va faire ressortir ma carte qui est dorée. En plus, cette peinture sèche relativement vite.

Étape 2

L’étape la plus longe et qui demande le plus de précision : découper la carte. J’utilise au départ un ciseau pour découper en gros les différentes parties puis j’utilise un couteau de précision pour me rapprocher au plus près des contours. Ensuite, il faut coller les différents morceaux en respectant les distances entre les pays donc n’hésitez pas à pendre des repères sur votre toile avec un crayon de papier pour vous aider à repositionner correctement les différentes parties.

20160110_192953

Étape 3

Pour cette nouvelle étape, j’ai voulu imprimer (ou écrire à la main) « Travel the world » en choisissant des lettres en gros caractères pour pouvoir les découper plus facilement. Puis, j’ai découpé un morceau de ficelle où j’ai collé les lettres une par une.

Une fois les lettres collées sur la ficelle, je colle la ficelle sur la toile en faisant en sorte que les mots se positionnent au milieu de la toile.

20160226_184914 (Copier)

Étape 4

Pour donner un côté plus vivant à votre carte, je vous conseille d’ajouter 2, 3 photos de vos meilleurs souvenirs de voyage. J’avais envie d’un peu d’originalité alors j’ai choisi de les faire imprimer en type Polaroïde mais vous pouvez réutiliser des photos que vous avez déjà chez vous pour leur donner une seconde vie.

20160226_190003 (Copier)

20160228_131812 (Copier)

Étape 5

Pour cette avant-dernière étape, munissez-vous de peinture (rose pour ma part), d’un pinceau et de pochoir avec des lettres. Choisissez des mots qui vous inspire en lien avec les voyages et peignez les à différents endroits sur votre toile. J’ai choisi trois mots en 3 langues différentes : amor, dream et découvertes. Avec le pochoir, cette étape prend un peu de temps car il faut attendre que la lettre précédente soit entière sèche pour pouvoir poser à nouveau le pochoir pour peindre une nouvelle lettre.

Étape 6

Cette dernière étape est facultative. Si vous avez des petits autocollants sur le thème du voyage c’est le moment de les utiliser pour finaliser la customisation. Vous pouvez en trouver facilement dans les magasins de création.

20160226_190618 (Copier)

Et voici le résultat…

20160228_131727 (Copier)

et l’avant-après, vous aimez ?

Sans titre-1

J’espère que ce DIY vous a plu et qu’il vous aura donné des idées. A très vite et n’hésitez à mettre vos réalisations en commentaires !

 

Créer son petit terrarium avec un bocal recyclé

 Aujourd’hui, je vous propose une idée de récup décorative. On nous a offert une jolie boîte à bonbons il y a quelques mois mais une fois les bonbons mangés que faire de la boîte ? Le premier réflexe aurait été de jeter le bocal mais j’ai choisi de lui donner une second vie, en le transformant en « terrarium » (dans une version très simplifiée).

Vous avez besoin :

– d’un bocal de préférence en verre (mais le mien est en plastique, le but est de faire avec ce que l’on a) mais qui se ferme avec un couvercle

– de la terre

– de billes d’argile pour drainer

– de graviers de couleur pour la décoration

– de petites plantes tropicales adaptées aux conditions humides (je n’avais pas un large choix où je suis allée alors on m’a conseillé de prendre une fougère et un bambou.)

 Dans l’ordre :

Mettre au fond du bocal quelques billes d’argile,

Ajouter de la terre,

Mettre dans la terre vos petites plantes, je pense qu’il ne faut pas mettre plus de deux plantes sinon elles vont vite se trouver serrées,

Ajouter des petits graviers de couleur en fonction de vos envies,

Arroser un petit peu le fond du bocal et asperger d’eau les petites plantes.

 

 Ensuite refermer le couvercle. Vous ne devriez plus avoir besoin de l’ouvrir, les petites plantes vont se débrouiller toutes seules.

20150314_173921

A très vite pour de nouvelles idées de récup’

1er éco-défi : Vers une garde-robe éco-éthique et minimaliste (semaine 2-3-4)

En Laponie depuis une dizaine de jours et complètement déconnectée, j’ai pris un peu de retard sur l’éco-défi. Mais comme l’a dit Natasha (http://echosverts.com/), on n’est pas là pour se stresser mais pour prendre le temps de réfléchir et d’avancer pour réussir au mieux ce défi du mois de Janvier.

Pour récapituler, j’ai bien fait le tri des différentes pièces dans mon dressing et je me retrouve avec une bonne dizaine de pièces sur les bras qui sont entassées au pied de mon armoire donc il faut agir.

En route pour les semaines 2, 3 et 4 :
Semaine 2 : On transforme, customise, vend, donne, …
Semaine 3 : On s’informe sur les matières/teintures éthiques et écologiques
Semaine 4 : On découvre les marques et les boutiques responsables

Les différentes solutions pour lesquelles j’ai optées :

– J’ai mis dans un carton les vêtements en très bon état pour le prochain vide-grenier qui aura lieu dans ma ville.

– Je vous avais parlé de mon tee-shirt rouge sans forme, je lui ai trouvé une solution super original, le transformer en éponge pour faire la vaisselle. Vous trouverez toutes les informations sur le lien suivant.

– Mon jean fétiche, je lui ai réservé plusieurs transformations, une sorte de boîte de rangement pour magazines (impossible de retrouver le site qui m’a donné cette idée 😦 ) et l’autre partie que je vais garder pour l’utiliser en tissu pour de futur transformation.

Voilà les différentes étapes :

et voilà le résultat :

– J’ai également fabriqué des disques démaquillants, voir le lien

Quels types de matières dans ma garde robe ?

Avant cet éco-défi, je ne m’étais jamais vraiment posé la question à propos des matériaux qui composaient ma garde-robe. J’ai aujourd’hui plusieurs pièces en laine dont certaines en laine de mérinos. La laine de mérinos est beaucoup utilisée dans les vêtements qui tiennent très chaud et j’ai donc voulu en savoir un peu plus. J’ai découvert cet article qui m’a beaucoup choquée et je vous invite à aller le lire, voici le lien. Je vais continuer de me renseigner pour en apprendre plus mais en attendant, je conserve les pièces que j’ai achetées mais mes prochains achats se tourneront vers des marques responsables.

Les marques responsables ?

Au final, si on cherche un peu, plusieurs marques sont arrivées sur le marché et proposent des produits responsables, fait en France et qui sont aussi à la mode. Le site dressing responsable propose une liste que je vous conseille d’aller découvrir : voici le lien et Natasha d’Echos Verts, nous fait également découvrir plusieurs marques sur son blog : à voir ici

Je ne peux pas encore vous donner mon avis sur une de ces marques car je n’ai pas encore eu l’occasion de commander un article. Mais dès que j’aurais besoin d’une nouvelle pièce dans mon dressing, j’irais faire un tour sur toutes ces jolies marques que ce premier éco-défi m’a fait découvrir.

Petit bilan :

Grâce à toutes ces découvertes, j’ai pris conscience que j’avais trop d’affaires qui m’encombraient et que surtout je pouvais les transformer pour en faire de jolies choses utiles. Cet éco-défi m’a permis d’entrer dans une dynamique positive et m’a encouragée à faire plein de choses. Il m’a permis de découvrir de nouvelles marques responsables, chez qui j’irais sans hésiter à présent. On se dirige maintenant vers le second défi de l’année qui est dans la continuité et heureusement car j’ai le sentiment de ne pas encore avoir achevé ce défi. On poursuit notre chemin pour acheter responsable avec Natasha (http://echosverts.com/).

1er éco-défi : Vers une garde-robe éco-éthique et minimaliste

Alors en ce mois de Janvier, on démarre le premier défi proposé par Echos-verts (http://echosverts.com/). Voilà un petit récapitulatif du programme détaillé par semaine :

Semaine 1 : On fait le tri
Semaine 2 : On transforme, customise, vend, donne, …
Semaine 3 : On s’informe sur les matières/teintures éthiques et écologiques
Semaine 4 : On découvre les marques et les boutiques responsables

C’est un programme bien chargé qui promet de belles découvertes. Je participe à ce premier défi pour plusieurs raisons. J’ai conscience que l’industrie textile est très polluante et exploite de nombreuses personnes donc j’aimerais trouver des solutions pour transformer des vêtements qui ne me conviennent plus et découvrir de nouvelles boutiques qui utilisent des matières écologiques et de qualité. J’ai vraiment envie de limiter au maximum mes achats chez les grandes enseignes au profit d‘achat plus responsables.

Allez c’est parti, concentrons-nous sur le programme plus détaillé de la semaine 1 proposé par Natasha :
ON FAIT LE TRI

  • on fait le point sur les formes et les couleurs qui nous vont le mieux

Grâce à l’article que Natasha m’a fait découvrir, je cible à présent mieux les couleurs qui me vont (et ça tombe bien c’est celle que je portais déjà) alors je met le lien de l’article en question ci-dessous :

http://www.modetic.com/blog/quelles-couleurs-vous-vont-le-mieux/

Alors, vous êtes plus de type été, automne, hiver ou printemps ?

Pour mon cas, je pense que c’est l’automne qui me convient le mieux => « Vous êtes de type automne si : vous avez le teint doré, des yeux moyennement foncés à foncés (verts, noisettes), cheveux moyennement foncés à foncés (roux, auburn, châtain foncé, brun). Les couleurs qui vous mettent en valeur sont celles de la forêt d’automne : marron, beige, camel, rouille, verts chaud olive mais aussi le bleu pétrole. »

Je ne vais pas pour autant m’interdire de porter d’autres couleurs mais au moins ça permet de ce recentrer un peu 🙂

  • on établit une liste du genre et nombre de pièces dont on a besoin pour son lieu et son mode de vie

 J’ai trouvé cette partie plus difficile car ce n’est pas évidement de mettre des pièces de côté si elles nous vont encore mais qu’on a en trop d’exemplaires. Je prends l’exemple des shorts, j’en ai 4. Je ne pense pas que pour mon mode de vie, j’ai besoin de tous ses shorts mais c’est toujours utile quand on part en vacances ou autres. En tout cas, ça m’a permit de faire le point sur le nombre de pièces que j’avais. Grâce à ce tri, je ne ferai pas d’achat compulsif de short !

Je pense que la pièce idéale pour avoir une garde-robe minimaliste est le vêtement qui fait 2 en 1. Un pantalon de base qui a des fermetures éclairs pour devenir un short. C’est vraiment super pratique donc peut-être que je ne devrais garder que cette pièce pour les shorts.

20150102_100808

Si vous pouvez m’éclairer sur ce point, je suis preneuse 🙂

  • on garde les pièces qui nous plaisent vraiment, qui nous vont bien, qui répondent à nos besoins et que l’on porte régulièrement

Dure réflexion car je me suis rendue compte, que je n’avais pas tant de vêtements « coup de cœur » dans ma garde robe. Cette conclusion me conforte dans mon choix d’acheter moins mais d’acheter plus intelligemment.

  • on met de côté les pièces qui ne sont plus à la bonne taille, en mauvais état, un peu abîmées, que l’on porte rarement, voire jamais.

Après le tri, j’ai retiré 16 vêtements de mon armoire.

20150102_104235

Une partie est devenue trop petite :(, une petite partie abîmée et une partie importante que je ne porte jamais. Et c’est pour ça que j’attends la semaine 2 avec impatience car j’ai envie de customiser un simple tee-shirt en coton qui n’a aucune forme et donner une seconde vie à mon jean fétiche.

A la semaine prochaine avec plein d’idées pour customiser, transformer et des bonnes adresses pour vendre ou donner 🙂

Vite, un cadeau homemade de dernière minute

A J-1, on se rend compte qu’on a oublié un cadeau, je te propose une idée simple, rapide et qui sent bon 🙂 et en plus, c’est fait par tes petites mains et tu réutilises des produits que tu allais jeter donc tout le monde est gagnant.

On va fabriquer de jolis petits savons à base d’anciens savons tout moche 🙂

Matériel :

– Vieux petits bouts de savon
– Moules
– Casserole
– Cannelle ou autre selon tes goûts
– Un papier d’emballage de récup’

Les différentes étapes :

Ensuite je place au frais quelques heures pour bien figer les nouveaux savons et ensuite je démoule :

20141222_092014

Après il faut faire un bel emballage cadeau, alors ma petite astuce, c’est de réutiliser le carton des rouleaux de papier cadeau qui reste à la fin et qui finit toujours à la poubelle. J’ai découpé des petites étiquettes et des petits cœurs.

Je vous souhaite à tous un très JOYEUX NOËL

Seconde vie à un cadre photo

Bienvenue dans ce premier article consacré aux loisirs créatifs.

Présentation rapide de ce que je vais vous proposer

J’ai retrouvé un vieux cadre photo qui avait déjà beaucoup servi et j’ai eu envie de le remettre au goût du jour.

Voilà le résultat Avant / Après

Matériel (je pratique beaucoup le système D donc si vous n’avez pas la même chose que moi pas d’inquiétude, vous trouverez bien un objet de substitution 🙂 )

Peinture / Pinceaux / Ciseaux / Colle (qui colle tout sur tout) / Produit pour nettoyer les vitres

Papier de verre / Stylo peinture 3D / Petite décoration

Les différentes étapes

Lire la suite